Quelle préparation pré opératoire en cas de cœlioscopie ?

Hospitalisation, en général, la veille de l'intervention, mais il est possible -si l'intervention à lieu l'apres midi- de rentrer le matin.

A jeun à partir de minuit, la veille (pas de boisson, pas d’aliment, ni de tabac).

Il n'y a pas de préparation cutanée particulière, en dehors d'une douche désinfectante avant l’intervention

En cas d'intervention longue (hystérectomie, promontofixation, endométriose…), il y a un régime alimentaire à suivre et souvent une préparation laxative la veille, afin de préparer les intestins et ainsi faciliter le geste opératoire (cf. régime sans résidu).

Comme pour toute hospitalisation, il est utile de se munir de :

  • sa carte vitale, de ses contrats de mutuelle
  • toutes ses radios, échographies, IRM ou autres examens récents (prises de sang).

Il est nécessaire d’avoir pratiqué une consultation avec le médecin anesthésiste au moins 48 heures avant la date de l’intervention.

En général pour les interventions chirurgicales (hystérectomie, laparotomie, coelioscopie…) on préfère faire entrer la patiente la veille dans l’après midi, pourquoi ?

  • afin de vérifier que le dossier (examens complémentaires, radios, analyses) est bien complet.
  • de pouvoir faire une préparation des intestins (solution laxative).
  • de ne pas stresser pour arriver à l’heure le lendemain matin.
  • de préparer la zone opérée (dépilation, rasage, douche désinfectante).

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.