Réperméabilisation des trompes

Au cours du bilan d’une infertilité, il est habituel de demander une hystérosalpingographie. Celle-ci peut parfois mettre en évidence une obturation de l’origine des trompes (le début des trompes est bouché et ne laisse pas le liquide (radiologique opaque) pénétrer dans la trompe).

Cet obstacle empêche les spermatozoïdes de rentrer en contact avec les ovocytes et prévient dès lors toute grossesse. Ce « bouchon » peut être lié soit à des débris ou concrétions qui obstruent le canal de la trompe, soit à un accolement de la muqueuse de l’utérus juste devant l’orifice (synéchie), soit encore à une réaction inflammatoire fibreuse et chronique de la corne de l’utérus qui referme le canal de la trompe (le plus souvent dû à une infection ancienne).

Il est possible sous contrôle hystéroscopique de faire pénétrer un fin cathéter (Cathéter Tubal Access® CCD), de déboucher la trompe et ainsi de restaurer un passage. Ceci permet facilement (grâce à l’hystéroscope) d’accéder à la trompe, de vérifier qu’il n’y a pas d’autre obstacle plus loin situé et parfois d’obtenir une grossesse si les causes de l’obstacle ne persistent pas après le geste.

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.