Hystérectomie vaginale

Hysterectomie vaginale: il s'agit d'une facon de retirer  l'utérus en passant par les voies naturelles.

Le chirurgien va dissequer toutes les attaches de l'uterus au travers d’une « cicatrice » se situant au niveau du fond vaginal.

L’intervention est menée en « disséquant » l’utérus par voie vaginale, c'est-à-dire en libérant ses attaches par voie basse, sans aucune cicatrice au niveau de la paroi abdominale.

C’est la voie d’abord en général privilégiée, mais qui a des limites liées:

d’une part au volume de l’utérus

d’autre part à l’étroitesse parfois du défilé vaginal chez les patientes qui n’ont pas eu d’enfant.

Il est possible par cette voie de retirer les annexes mais cela est plus difficile que par voie cœlioscopique ou chirurgicale abdominale.

Cette intervention peut etre ménée soit sous anesthesie generale soit sous anesthesie loco-regionale (peridurale ou rachianesthesie avec un patient conscient, seul le bas du corps est anesthesié)

Cette voie d'abord en revanche ne permet pas la conservation du col utérin.

Son immense avantage est la qualité des suites opératoires: peu ou pas de douleurs, pas de cicatrice sur le ventre, reprise rapide du transit intestinal et durée d'hopitalisation plus courte avec une mobilisation plus rapide

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.