Hystérectomie cœlioscopique

il s'agit de l'ablation de l'utérus par voie cœlioscopique ou laparoscopique

L’intervention est menée en contrôlant les gestes par une caméra endoscopique placée en général au niveau de l’ombilic (nombril) , puis des trocarts avec les instruments « opérateurs » sont introduits à travers deux à trois cicatrices de 5mm à 1cm de diamètre, placés dans la région au dessus du pubis.

Cette technique permet  de conduire l’intervention comme par voie chirurgicale classique (laparotomie) mais sans ouvrir la paroi abdominale, elle nécessite un abord « endoscopique »simple des ligaments de l’utérus et de fait l'utérus ne doit pas être trop volumineux pour ne pas gener l'accès.

En revanche, en raison de l’absence d’ouverture de la paroi abdominale, elle autorise en général un rétablissement plus rapide que par laparotomie.

Cette voie d'abord permet la conservation du col utérin.

Cette technique peut être pratiquée en cas de cancer, notamment pour elargir aux parametres et retirer les ganglions pelviens

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.