Qu'est-ce que la contraception ?

Le but de toute contraception est d’éviter la survenue d’une grossesse non désirée. Il y a plusieurs types de contraceptions qui seront choisies en commun avec votre médecin en fonction de votre statut médical  au cours d’une consultation préalable :

  • Les contraceptions hormonales : ce sont les « pilules » 
    il y en a plusieurs types :
  • celles qui associent estrogènes et progestatifs qui sont délivrées à différentes doses et que l’on choisira en commun avec son médecin afin d’adapter la prescription à la situation clinique (âge, tabac, antécédents personnels ou familiaux de thrombose (phlébites)).On parle souvent de pilule de 2ème, 3ème ou même 4ème génération en fonction du type de progestatif associé. Ces pilules comme tous les médicaments ont des effets secondaires variables en fonction des femmes mais dont le principal est d’augmenter les risques vasculaires (phlébites, thromboses veineuses ou artérielles surtout chez les fumeuses). D’où l’intérêt indispensable d’une consultation préalable afin de juger des risques et d’évaluer les avantages et inconvénients de telle ou telle pilule que l’on complétera souvent par un bilan sanguin biologique.
     
  • celles qui sont uniquement composées de progestatifs macro ou micro dosés (les micropilules)
     
  • celles que l’on peut utiliser après un rapport sexuel à risque : c’est la pilule dite du lendemain essentiellement composé de progestatifs mais ce type de contraception ne doit être utilisée qu’exceptionnellement, il est préférable de mettre en place une contraception efficace au long cours si l’on a des rapports réguliers
  • Les contraceptions mécaniques :
  • Les stérilets au cuivre
  • Les stérilets aux hormones (progestatifs le levonorgestrel)
  • Le Mirena pour une durée de 5 ans
  • Le Jaydess plus petit pour une durée de 3 ans
  • les Diaphragmes : sortes de cupules en plastique qui forment une barrière au fond du vagin entre le col et la cavité vaginale. Ces procédés ne sont pas toujours faciles à mettre en œuvre et le placement correct peut être sujet à caution.
  • Les contraceptions chimiques : ce sont des ovules ou crèmes spermicides qui peuvent être utilisées juste avant le rapport mais dont l’efficacité est bien inferieure aux autres méthodes.

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.