La chirurgie du cancer invasif du sein

La chirurgie du cancer du sein est une des étapes du traitement du cancer, celle-ci n'aura lieu qu'après une decision thérapeutique multi-disciplinaire (au cours des Réunions dites de Concertation Pluri-discplinaire: RCP) celle-ci repose généralement sur l’ablation de la tumeur (afin de traiter la maladie locale) et sur l’ablation du ou des ganglions lymphatiques du creux axillaire (dans l’aisselle) afin d’évaluer le risque de diffusion de la maladie en dehors du sein.

En effet les ganglions situés dans l’aisselle agissent comme de petits filtres qui récupèrent les cellules ayant pu s’échapper du sein ; si l’analyse de ces ganglions est négative : le risque de diffusion des cellules cancéreuses est considéré comme faible, si en revanche un ou plusieurs ganglions montrent la présence de cellules cancéreuses alors le risque est plus élevé.

D’où l’intérêt de leur analyse (donc de leur ablation) dans le bilan thérapeutique d’un cancer invasif, en revanche dans les cancers dits « in situ » le risque d’atteinte de ces ganglions est pratiquement nul et la plupart du temps on ne les retire pas.

La chirurgie du sein peut être :
- soit conservatrice (le sein est laissé en place),
- soit radicale (tout le sein est retiré (mastectomie totale).

Pour choisir entre ces deux méthodes, toute l’équipe réunie en RCP (Réunions de Concertation Pluridisciplinaire) décidera, entre autres, en fonction de la taille de la tumeur, la présence de lésions multiples ou diffuses.

Chirurgie Conservatrice du Sein

Chirurgie Radicale du Sein

L’ablation du ou des ganglions lymphatiques du creux axillaire

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.