Déroulement de la surveillance du travail

Dès le début du travail, vous serrez installée en salle de naissance pour être surveillée. Pendant le « travail », la sage-femme surveille de façon régulière vos constantes (pouls, tension artérielle, température), ainsi que l'état de votre col, par un toucher vaginal horaire (dilatation et positionnement de la tête de bébé). Les bruits cardiaques fœtaux sont constamment surveillés (monitoring) pour vérifier le bien être de bébé pendant le travail.

Puis si vous le souhaitez, lorsque le travail est bien en route et que le col commence à se dilater, l'anesthésiste mettra en place l'anesthésie péridurale, généralement en début de travail.

Si les contractions utérines ne sont pas assez puissantes ou assez régulières, un produit intra veineux (ocytocine) vous sera administré pendant le travail, et ceci afin de bien « diriger » vos contractions en améliorant leur efficacité et ainsi raccourcir la durée du travail.

Vous aurez droit à un seul accompagnateur à la fois, présent en salle de naissance, pendant le travail et l'accouchement.

Les informations fournies sur www.igogyneco.com sont destinées à améliorer, non à remplacer,
la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.